Poêle à bois ou à granulés, lequel choisir ?

Design, mais aussi économiques, les poêles à granulés et à bois sont de plus en plus appréciés en guise de chauffage d’appoint. Vous hésitez entre ces deux systèmes de chauffage ? Voici un petit guide qui vous aidera dans votre choix.

Le poêle à bois, une option plus conviviale et moins chère

Le poêle à bois utilise comme combustible des bûches de bois ou des briques dérivés du bois. Ce système de chauffage plaît surtout pour l’atmosphère conviviale qu’il crée avec le crépitement et la vision de la flamme, ainsi que la bonne odeur du bois. Le poêle à bois produit aussi rapidement de la chaleur avec un rendement évalué à 85 %, mais dont le rayon de diffusion est assez limité. Pour étendre la diffusion de la chaleur, il faut choisir un emplacement central. Cet équipement répond mieux à un besoin ponctuel.

Son rechargement peut par ailleurs présenter un inconvénient puisqu’il faut l’alimenter manuellement en moyenne toutes les 4 heures. Il faut aussi disposer d’un espace suffisant pour stocker les bûches. Le poêle à bois nécessite également un entretien bisannuel. Il demeure néanmoins intéressant en matière de prix, que ce soit pour l’appareil proprement dit que pour le combustible. Un tel système coûte en moyenne 2 000 €.

poêle granule

Le poêle à granulés, automatique et plus performant

Le poêle à granulés utilise des granulés obtenus à partir de sciure de bois. Stocké dans un sac, ce combustible ne prend pas de place. Il est aussi peu salissant. Ce système de chauffage dispose d’un réservoir automatique qui permet d’alimenter la flamme sans aucune intervention pendant 24 heures ou plus. Il est plus efficace avec un rendement de 95 %. Grâce à un système de ventilation, ce poêle est en mesure de chauffer une plus grande surface et de manière plus uniforme, mais il est aussi plus bruyant.

Son allumage peut être programmé, et ce, même à distance via une application mobile. Nécessitant un raccordement électrique, son installation est néanmoins plus complexe. Ce chauffage d’appoint présente plus de risque de panne que le modèle à bois. Le poêle à granulés coûte aussi plus cher avec un prix moyen avoisinant les 4 000 €. Les pellets sont également beaucoup plus chers que les bûches.

Vers une solution mixte ?

Si vous n’arrivez pas à choisir entre l’autonomie du poêle à granulés et la convivialité de la version à bois, le poêle mixte est une excellente alternative, bien qu’il soit plus onéreux que ces deux modèles, et plus encombrant. Il fonctionne aussi bien avec des bûches que des granulés. S’il n’est plus alimenté en bûches, l’appareil peut être programmé pour basculer dans son option à granulés et vice versa.