Accueil Entretien Comment choisir un engrais pour les arbustes ?

Comment choisir un engrais pour les arbustes ?

120
0
Choisir un engrais pour les arbustes

Un arbuste ne dépasse pas 7 ou 8 mètres à la fin de sa croissance, contrairement à un arbre. À feuilles ou à fleurs, un arbuste est souvent utilisé pour ses qualités ornementales. Il nécessite toutefois des soins particuliers, notamment en matière d’engrais pour bien pousser.

Engrais minéral ou engrais organique ?

Les engrais minéraux sont obtenus après différents processus industriels de transformation d’une matière première d’origine minérale comme des roches riches en potasse ou en phosphates, les composants essentiels des engrais.

L’azote est généralement d’origine synthétique. Les fertilisants minéraux sont purs et donc à action rapide, mais requièrent un dosage minutieux. Facilement emportés par les eaux de ruissellement, ils peuvent appauvrir le sol.

Les engrais organiques pour leur part proviennent de la décomposition de matières d’origine animale ou végétale comme du guano, du sang, des feuilles, etc. Leur assimilation est assez lente, mais contrairement aux engrais minéraux, ils persistent dans le sol et participent à son enrichissement. Le risque de surdosage est par ailleurs limité avec ce type de fertilisant.

Choisir l’engrais selon la période de croissance

La composition en azote, en phosphore et en potassium d’un engrais aussi bien organique que minéral dépend des besoins de la plante au moment de sa plantation ou pour son entretien.

  • Pour un bon démarrage

Pour garantir la pousse d’un arbuste, il est recommandé d’enrichir le sol avec de l’azote et du phosphore afin de stimuler le développement du feuillage, des tiges et des racines. La poudre de sang et le terreau contenant de la mycorhize sont des alternatives organiques intéressantes à envisager. L’engrais à mycorhize apporte des bactéries qui favorisent la croissance de l’arbuste. Pour les arbustes qui ont des besoins accrus en bactéries comme les rosiers, l’engrais à action prolongée est idéal pour apporter des nutriments sur une longue durée.

  • Durant les premières années

Durant cette période, les arbustes ont besoin de plus de phosphate. Ce nutriment renforce leurs défenses contre les parasites, les maladies, mais aussi le changement climatique. Le phosphate joue aussi un rôle important dans la floraison et la fructification.

  • Pour les arbustes adultes

Les arbustes bien établis et dont le réseau racinaire est bien développé ne requièrent plus de fertilisant pour rester en bonne santé. Ils puisent dans le sol tout ce dont ils ont besoin pour rester en bonne santé. Un palis à décomposition rapide est largement suffisant pour combler leurs besoins nutritionnels. L’ajout régulier de fumier composé peut aussi être nécessaire pour prévenir toute carence, surtout dans le cas des  arbustes massifs. Les arbustes malades ou infestés nécessitent un apport supplémentaire en azote avant le débourrement.

Article précédentComment enlever la rouille d’une carrosserie ?
Article suivantComment choisir un radiateur électrique ?