Comment commencer pour faire de la domotique ?

Encore marginale aujourd’hui, la maison connectée et automatisée deviendra la norme dans un avenir proche. Autant en apprendre les bases dès maintenant et équiper votre logement en conséquence. Par où commencer ?

domotique

Les ouvertures et les systèmes d’éclairage

En 2017, 7 % seulement des maisons françaises sont équipées d’au moins une solution domotique. Or, d’ici 2025, les experts estiment qu’une maison moyenne disposera de 30 objets connectés. Parmi ces appareils, quelques-uns s’avèrent incontournables et aussi très faciles à installer.

  • Les serrures de porte

Sécuriser ses portes et ses fenêtres avec un dispositif connecté est un excellent moyen de commencer avec la domotique. Des solutions performantes et fiables existent actuellement sur le marché. Elles permettent de verrouiller et de déverrouiller toutes les ouvertures, à partir d’une console centrale à l’intérieur de la maison, des modèles connectés ont même une fonction de commande à distance.

Autrement dit, vous pouvez suivre en temps réel les entrées de votre résidence, depuis un téléphone ou un ordinateur connecté. En cas de tentative d’intrusion, la serrure connectée envoie une alerte aux services de sécurité ou directement sur votre portable. Ce dispositif remplace parfaitement la clé métallique, facile à égarer et vulnérable aux blocages mécaniques.

  • L’éclairage

Un éclairage intérieur et/ou extérieur intelligent n’est plus réservé aux plus nantis. Des solutions domotiques de qualité, accessibles à tous les budgets, incluent déjà des objets connectés capables de commander tout l’éclairage d’une résidence ou d’un local professionnel. Ces dispositifs présentent plusieurs avantages. Ils améliorent le confort de la maison, grâce à un contrôle accru et simplifié des luminaires dans l’espace de vie du domicile.

La domotique appliquée à l’éclairage aide à réduire la consommation énergétique sur ce poste, qui représente entre 10 et 15 % du budget électricité des ménages. Bien sûr, équiper sa résidence d’un éclairage intelligent implique d’installer des luminaires compatibles dotés d’une connectivité WiFi ou Bluetooth, de commutateurs adaptés avec commande vocale ou capteur de mouvement et d’une commande centrale qui gère les autres équipements connectés de la maison.

Une mise à niveau graduelle

Lorsque vous êtes habitué au fonctionnement des équipements intelligents qui contrôlent l’éclairage et les ouvertures, vous pouvez passer à l’étape supérieure, celle consistant à automatiser progressivement les parties fonctionnelles de votre habitat : la cuisine, le séjour, la chambre, etc. Les fabricants d’objets connectés ont déjà anticipé les besoins du marché, en développant des produits aussi innovants qu’utiles, comme :

  • Les robots nettoyeurs automatiques
  • L’électroménager connecté
  • Les enceintes numériques
  • La climatisation intelligente

Pour profiter pleinement de toutes ces possibilités, mieux vaut s’équiper d’une centrale domotique capable de supporter le maximum d’objets connectés, grâce à leur capacité à s’adapter à plusieurs protocoles de communication. Actuellement, les box les plus performants peuvent contrôler les objets utilisant les protocoles Z-Wave, Zigbee, Sigfox, EnOcean, Lora et KNX.