Accueil Jardin Comment réaliser un potager bio ?

Comment réaliser un potager bio ?

121
0
potager bio

Vous voulez consommer des légumes sains de votre jardin et avez la possibilité de créer un potager bio ? Ces quelques lignes vous aideront à concrétiser votre projet.

Choisissez le bon emplacement

Un bout de terrain près de la maison et de préférence près de la cuisine serait parfait, mais il vous faut aussi tenir compte de son exposition. Le potager doit être installé dans un lieu bénéficiant d’un ensoleillement suffisant. Une exposition sud, sud-est et sud-ouest semble idéale. Choisissez un lieu à l’abri des vents et loin de toute source de pollution telle qu’une décharge ou une fosse septique par exemple.

Préparez le sol

Désherbez le sol avant toute chose puis décompactez-le en douceur, sans retourner ni émietter. Remuez délicatement la terre d’avant en arrière tous les 10 cm avec une fourche bêche. Recouvrez alors la terre d’une bonne couche de compost, environ 5 à 10 cm, et laissez ainsi plusieurs jours. Si vous voulez fabriquer votre propre compost, il faut vous y prendre au moins 6 mois avant de lancer votre potager. Utilisez un bac ou faites un trou d’un mètre de côté et y enfouir les restes de repas, les épluchures ou encore les coquilles d’œufs. Retournez le tout régulièrement.

Optez pour les légumes adaptés

Si vous avez peur de ne pas avoir la main verte, optez pour des légumes qui poussent facilement comme la courgette, les tomates cerise sans oublier les herbes aromatiques. Les plus impatients peuvent choisir des légumes à croissance rapide comme le cresson alénois et les radis. Si vous cherchez la productivité, optez pour les variétés de pois et les haricots. Ces derniers poussent en hauteur et il peut être intéressant de les combiner aux laitues qui restent au ras du sol. Évitez par ailleurs de semer trop dense pour laisser de l’espace aux plantes pour pousser.

Protégez votre potager

Il convient de délimiter le potager pour éviter les ravages du chien ou de votre chat. Vous pouvez faire pousser une haie ou mettre en place une clôture en bois, traitée de manière naturelle. Veillez à ce qu’elle ne soit pas trop haute, au risque de créer de l’ombre. Pensez aussi à pailler les semis avec de l’herbe séchée et broyée, de la paillette de lin ou de la coque de cacao pour les protéger des mauvaises herbes, mais aussi ralentir la perte d’eau et éviter que la pluie tasse le sol. Pour lutter contre les insectes nuisibles, misez sur leurs prédateurs comme la coccinelle, la grenouille ou d’autres solutions naturelles comme la poudre de Bacille de Thuringe.

Article précédentComment faire une prise de vue d’un jardin avec un drone ?
Article suivantComment commencer pour faire de la domotique ?