Accueil Abris de jardin Comment traiter un abri de jardin ?

Comment traiter un abri de jardin ?

191
0
Traiter un abri de jardin

Indispensable pour ranger tout votre outillage, l’abri de jardin peut être en métal ou en résine. Ces matériaux ne nécessitent que peu d’entretien, alors que le bois doit être traité au préalable, bien avant son montage pour résister aux agressions extérieures. Mais comment alors procéder au traitement du bois ?

Traiter le bois pour mieux le protéger

Souvent, les abris de jardin sont fabriqués en bois tendre comme l’épicéa et le sapin. Ces essences sont sensibles à l’humidité et plus vulnérables à l’attaque des termites et autres insectes xylophages, mais aussi des champignons lignivores. Ce type de bois nécessite alors un traitement spécifique à base d’insecticide, de fongicide ou mieux encore de biocide qui permet à la fois de lutter contre les termites, les insectes et les champignons.

Ce produit est à appliquer en 2 couches avant le montage, sur la surface extérieure et intérieure de la structure de l’abri de jardin. Il n’est pas nécessaire d’attendre que la première sèche pour appliquer la suivante. Néanmoins, par la suite, il faut placer le bois à l’ombre pour un séchage complet. L’efficacité du traitement est d’une vingtaine d’années et un seul traitement est donc largement suffisant pour toute la durée de vie de l’abri de jardin. Le traitement peut être réalisé après le montage à condition d’appliquer le produit à l’aide d’un pulvérisateur de jardin. Le passage en autoclave dispense en outre de ce traitement. Le bois est imprégné d’un produit qui le renforce durablement.

Lasurer ou peindre en guise de finition

Après le montage, l’application d’une lasure est de mise. Ce produit de surface protège le bois de l’humidité, des rayons du soleil et lui évite de grisailler. La lasure ne pénètre pas la matière et laisse le bois respirer. Pour une protection optimale, il est conseillé de lasurer l’abri de jardin tous les 2 à 4 ans et plus concrètement dès que la lasure s’écaille ou change de couleur à certains endroits. Ce produit peut être incolore si vous souhaitez conserver la teinte d’origine de l’abri de jardin, mais se décline aussi dans différents coloris.

Vous pouvez également utiliser une peinture pour la finition. La peinture acrylique ou microporeuse est très durable. Pour un rendu brillant, la peinture glycéro est tout indiquée, mais elle risque d’étouffer le bois et requiert l’application d’une sous-couche. Qu’importe le choix de la peinture, il faut tenir compte des conditions météorologiques avant de peindre votre abri de jardin. Une température trop basse ou trop élevée rend son application difficile.

Article précédentComment rénover son camping-car ?
Article suivantComment enlever la rouille d’une carrosserie ?