Accueil Jardin Comment développer un laurier rose ?

Comment développer un laurier rose ?

30
0
jardin laurier rose

Le laurier rose est un arbuste méditerranéen très apprécié pour ses belles couleurs estivales et sa floraison. Au-delà de son aspect esthétique, cette plante est résistante à la sécheresse et autres aléas climatiques, ce qui en fait la plante idéale pour orner votre jardin. Le laurier rose nécessite toutefois un entretien particulier pour optimiser sa croissance et obtenir une belle floraison.

Les bons gestes pour planter un laurier rose

La plantation du laurier rose s’effectue de préférence en automne ou au printemps, afin d’obtenir une floraison optimale, sur la période couvrant juin à octobre de l’année suivante. En fonction de l’espace dont vous disposez, vous pouvez opter pour une plantation en pleine terre ou en pot. Idéalement, cet arbuste a besoin d’un sol bien drainé et fertile pour pouvoir se développer correctement. Commencez donc par préparer une terre riche, en mélangeant de la terre de jardin à un terreau spécial plantation. L’emplacement du laurier rose doit être de préférence en plein soleil, dans un lieu aéré, pour assurer son bon développement. Pour cultiver votre laurier rose en extérieur, vous devez :

– creuser un trou de deux fois le volume du pot ;

– déposer une couche de drainage comme du sable, des graviers, des tasseaux ou des billes d’argile au fond du trou pour éviter que l’humidité stagne ;

– tremper la motte quelques instants dans l’eau et la placer au fond du trou en veillant à ce que les racines ne s’enchevêtrent pas ;

– combler le trou avec le mélange de terre, puis tasser et arroser.

Si vous optez pour une plantation en intérieur, choisissez un pot ou un bac suffisamment grand pour permettre à la plante d’étendre ses racines.

Comment entretenir le laurier rose ?

Facile à entretenir, le laurier rose ne demande que peu de soins. Il vous suffit simplement d’arroser fréquemment vos arbustes, soit une à deux fois par semaine pendant les périodes de canicule. Évitez toutefois de noyer les racines, car cette plante supporte mal l’excès d’humidité. Concernant l’apport en engrais, il est recommandé d’utiliser un fertilisant spécial « plantes fleuries » deux fois par mois pour nourrir la plante durant sa période de floraison.

Qu’il soit en pleine terre ou en pot, le laurier rose a besoin d’être taillé pour retirer les vieilles branches, harmoniser sa silhouette, mais aussi favoriser sa floraison. Cette étape se fait généralement au printemps ou en été, de préférence avant les périodes de gel.

Selon la variété, le seuil de rusticité des lauriers roses peut varier. Si certaines supportent assez bien les températures négatives, d’autres sont plus sensibles au gel. Pour protéger vos plantes durant la saison froide, il est recommandé de mettre du paillage au pied des arbustes ou d’installer un voile d’hivernage.

Article précédentComment monter une cuisine en kit ?
Article suivantQuels sont les meilleurs bois de chauffage ?