Aide à la personne, un secteur en plein boom

Aide à la personne

Le domaine de l’aide à la personne ne semble pas souffrir de la crise. Au contraire, le secteur montre des activités en hausse. Que désigne vraiment le secteur Aide à la personne et comment intégrer cette branche ? Les détails.

Le point sur le domaine de l’aide à la personne

La branche Aide à la personne se divise en plusieurs catégories de métier. Cela ira de l’aide à, domicile, à l’assistance de vie aux familles en passant par l’auxiliariat de vie sociale et l’aide médico-psychologique. Toutes ces activités ont en commun la vocation de venir en aide aux personnes dépendantes. Au-delà de l’aide à la personne en situation de handicap dans l’exécution des gestes quotidiens, elle aura à vaquer aux travaux lourds. L’aide aura aussi pour fonction d’installer un terrain de confiance et de dialogue pour aider le patient à vivre le plus normalement possible ; autrement dit, la personne en charge doit aider la personne dépendante à s’habituer à être autonome afin qu’elle ne se sente pas exclue.

Elles sont chargées d’effectuer les tâches comme l’entretien de la maison, les courses ou la préparation des repas. Sur le plan psychologique, les aides doivent contribuer à garder un contact intellectuel régulier avec le malade et le monde extérieur. C’est ici que le rôle de l’assistant de vie aux familles ou de l’auxiliaire de vie ou encore celui de l’aide médico-psychologique trouve alors toute sa dimension humaine. Ce secteur est en pleine expansion en ce moment, car outre le fait qu’il propose du travail en ces temps de crise, les activités qu’il propose sont hautement gratifiantes pour qui a une âme quelque peu charitable.

Un secteur dynamique qui recrute

Aujourd’hui, le secteur de l’aide à la personne connaît une explosion. Le vieillissement de la population en France explique ce phénomène. En effet, de plus en plus de personnes âgées sont invalides et dépendantes demandant une aide permanente. Les prestataires proposant ce type de service se montrent d’ailleurs satisfaits des résultats. Par exemple, Éric Lefranc gérant de « Âge d’or services » a commencé ses activités depuis seulement cinq ans avec seulement quelques aides. Aujourd’hui, l’agence compte plus de 25 employés. Généralement, trouver une aide n’est pas difficile. Actuellement, le service d’aide est l’une des branches les plus sécurisées, vu l’augmentation des demandes. Toutefois, les agences se heurtent au manque de formation.

En réalité, beaucoup de demandeurs d’emplois et de chômeurs souhaitent exercer le travail, seulement, ils n’ont pas suivi les formations correspondantes. L’aide à la personne est un secteur encore nouveau et sa professionnalisation prendra encore du temps. Les aides à la personne, selon le métier désiré, doivent suivre plusieurs formations, notamment les bases de l’assistance ou le secourisme. Mais outre les formations de base, les candidats doivent avoir certaines qualités. Ce métier demande des personnes pleines d’empathie, fiables et capables de contrôler ses émotions. Avant de se lancer dans cette aventure, il est préférable de passer un test pour savoir si son profil correspond vraiment aux attentes du métier.