Comment choisir un vélo pour la ville et les chemins ?

Le vélo parfait pour tous les usages et toutes les pistes n’existe pas. Le cycle adapté aux trajets courts en ville n’est pas le même que celui destiné aux promenades sur les chemins.

choisir vélo

Un vélo confortable et basique pour les déplacements en ville

En ville, le vélo reste le moyen le plus rapide et le plus pratique pour les trajets de moins de 5 km. La vitesse moyenne d’un cycliste sur cette distance courte est de 15 km/h. Cette moyenne prend en compte les fréquents arrêts sur les passages piétons et les ralentissements induits par une circulation dense, par exemple. Ces données donnent déjà une idée du type de vélo adapté aux déplacements urbains. Un modèle basique, équipé d’un cadre en acier et d’une selle confortable suffit. Inutile de piocher dans le catalogue des grandes marques toujours en quête de performance.

Un cycle doté de garde-boues, d’un plateau, de six pignons et d’un système de freins à patins ou à étriers fera l’affaire. Surtout, privilégiez les vélos offrant une position de conduite haute, la mieux adaptée aux ralentissements et arrêts fréquents, et la plus confortable sur une courte distance. Pour éviter les vols, privilégiez les modèles dont les roues et la selle sont verrouillées par des boulons, et non par des attaches rapides.

Le VTC pour les promenades sur chemins

Sur route, les trajets en vélo dépassent facilement 15 ou 20 km, la cadence étant plus élevée. Ces promenades nécessitent de fait un cycle plus performant, de préférence léger, maniable et avec une excellente tenue de route. Un cadre en aluminium, un empattement plus important et un cintre réglé au même niveau que la selle offrent un confort de conduite optimal sur les moyennes distances et sans trop de dénivelés. Un bon vélo de terrain embarque des roues de 28 pouces, des pneus cramponnés – sans être trop profonds comme ceux des VTT ou des fat-bike –, des freins à disques hydrauliques et une transmission à 18 rapports de préférence.

Avec ces configurations, vous passerez sans problème les côtes difficiles, tout en bénéficiant d’une sécurité optimale dans les descentes. Si vous pédalez tous les jours pour vous rendre au travail, équiper votre vélo de garde-boue et de porte-bagage peut s’avérer utile. En revanche, si vous l’utilisez à des fins sportives ou récréatives, un modèle épuré, équipé d’une fourche télescopique et débarrassé de tout accessoire superflu convient mieux.