Comment construire une yourte ?

Abordable et eco-friendly, la yourte intrigue et séduit de plus en plus en Occident. Cette tente traditionnelle des nomades mongols est facile à construire. Voyez comment.

yourte construction

Les formalités administratives

L’installation d’une yourte nécessite une déclaration préalable ou un permis de construire si la tente sera équipée d’une cuisine et d’installations sanitaires. Ces formalités sont aussi obligatoires lorsque :

  • La yourte se trouve à proximité immédiate d’un bâtiment existant
  • La tente est reliée au réseau d’assainissement
  • La construction sera permanente (supérieure à 3 mois)

Ces exigences ne s’appliquent pas aux modèles démontables et transportables, construits principalement à des fins de loisirs.

La fondation et le plancher

Le plancher constitue la base même de la yourte. Cet élément de la structure se pose sur un ensemble de plots en bois ou sur des pieux enfoncés dans la terre. Des fondations en béton ou en parpaing peuvent se substituer au bois. Dans tous les cas, la base de la tente doit être suffisamment solide et résistante pour accueillir le plancher en bois traité et le tenir éloigné de l’humidité du sol. Le plancher se décline sous différentes formes, en fonction du modèle de yourte.

Si l’installation a vocation à être occupée en permanence, un plancher à double caisson, isolé avec de la laine de verre ou de l’ouate de cellulose, offre plus de confort. Pour une construction éphémère, un plancher démontable, monté sur pilotis suffit.

L’armature et la toile

L’assemblage de l’armature commence lorsque le plancher est entièrement stabilisé. Sur les modèles livrés en kit, vous devez simplement déplier l’armature en cercle, puis la fixer sur les pourtours du plancher. La prochaine étape consiste à encastrer les perches dans la couronne ou le « toono », afin de former le toit caractéristique de cette tente traditionnelle. La pente idéale pour cette toiture est de 32°. Les eaux de pluie s’écoulent plus facilement à cet angle et l’ouverture de l’anneau d’aération au centre du toono atteint sa position optimale.

Une fois l’ossature terminée, vous pouvez enrouler et fixer le feutre mongol sur les treillis. Ce tissu emblématique des peuples des steppes asiatiques est confectionné avec des poils de yack et de la laine de mouton. Pour les yourtes contemporaines, cette toile est en polyester ou dans un autre tissu résistant au vent et aux variations de température.

La construction d’une yourte est relativement simple, à condition d’avoir des bases solides en bricolage et en construction. Des experts proposent des formations et des tutoriels détaillés sur la création et le montage d’une yourte de A à Z. Si vous n’êtes pas très manuel, des importateurs incluent l’installation de la tente traditionnelle dans leur prestation.