Comment se débarrasser des cochenilles et des autres insectes nuisibles naturellement ?

Les cochenilles, les pucerons et d’autres insectes nuisibles peuvent faire de gros dégâts dans votre jardin ou votre potager. S’il est possible d’éradiquer ces parasites avec un traitement chimique, les solutions naturelles sont plus indiquées pour préserver vos plantes et le sol.

La cochenille et ses cousins ravageurs

La cochenille est facilement reconnaissable par son aspect blanc duveteux. Elle apprécie les lieux humides et chauds, mais elle s’attaque aussi aux plantes d’intérieur. La cochenille se prolifère également à l’extérieur en été et au printemps, tout comme les pucerons d’ailleurs.

Les aleurodes qui sont de petits insectes blancs ailés apprécient plus particulièrement les balcons avec vitre. Les punaises de jardin vertes ou noires sont aussi d’autres fléaux qui menacent les plantes ornementales et les légumes.

Ces insectes appartiennent tous à la famille des Hémiptères. Ils se nourrissent de matières végétales et plus précisément de la sève. En privant la plante de cette matière vitale, ces parasites s’affaiblissent petit à petit. Ils produisent du miellat, une substance sucrée qui favorise par la suite l’apparition de fumagine, une maladie qui se présente sous forme de suie sur les parties atteintes de la plante.

cochenille

Le savon noir, un allié naturel contre les parasites du jardin

À base de corps gras comme l’huile végétale et les sels potassiques, le savon noir a prouvé son efficacité contre les cochenilles, les aleurodes et les pucerons, sans conséquence sur l’environnement. Le produit élimine efficacement les larves et débarrasse les feuilles du miellat. Bien que le savon noir se présente souvent sous forme solide, la forme liquide est plus indiquée pour une utilisation sur les plantes. Il suffit d’en verser 4 à 5 cuillères à café dans un litre d’eau tiède et de vaporiser le mélange sur les plantes. Réitérez l’opération jusqu’à la complète disparition des insectes.

D’autres solutions pour éradiquer ces nuisibles

L’alcool à brûler est aussi efficace contre les cochenilles. Si vous ne constatez que quelques insectes, vous pouvez les déloger et les tuer en nettoyant la plante avec un coton imbibé d’alcool à brûler. Le vinaigre blanc et la bière peuvent également faire l’affaire. Puissant répulsif, le purin d’ortie, vaporisé sur la plante, est aussi une option écologique pour combattre une invasion de cochenilles, de punaises, de pucerons et d’aleurodes.

La coccinelle, une alternative verte contre les parasites du jardin

La coccinelle appartient au même ordre que la cochenille, la punaise, etc., mais elle est zoophage et constitue un prédateur redoutable pour ces parasites. Une larve de coccinelle peut par exemple dévorer jusqu’à 150 pucerons chaque jour. Pour éradiquer ces insectes nuisibles, il suffit de déposer quelques larves à lâcher de coccinelle au pied des plantes contaminées.