Accueil Toiture Comment utiliser un drone pour vérifier l’état de sa toiture ?

Comment utiliser un drone pour vérifier l’état de sa toiture ?

83
0
drone pour toiture

Le recours au drone est de plus en plus plébiscité par les professionnels pour évaluer l’état général d’une toiture. Les capacités et les technologies toujours plus évoluées des modèles permettent d’obtenir des images macro et micro de l’ensemble de la toiture, afin d’établir un diagnostic au plus près. Focus.

L’utilisation d’un drone, une pratique réglementée

Voici les principaux textes législatifs et réglementaires relatifs à l’usage des drones :

  • L’arrêté du 17 décembre 2015 qui traite de la conception des aéronefs civils circulant sans personnes à bord, à leur emploi et aux capacités requises des personnes qui les utilisent. Ce décret est également relatif à l’utilisation de l’espace aérien.
  • La loi n° 2016-1428 du 24 octobre 2016 relative au renforcement de la sécurité de l’usage des drones civils.
  • Le décret n° 2018-67 du 2 février 2018 relatif à la formation exigée des télépilotes qui utilisent des aéronefs civils circulant sans personne à bord à des fins autres que le loisir.

En substance, l’utilisation d’un drone pour l’inspection d’une toiture nécessite des compétences spécifiques, d’où la nécessité de faire appel à des pilotes confirmés. Ces professionnels doivent détenir un certificat d’aptitude théorique de télépilote remis par la DGAC, conformément au décret n° 2018-67 du 2 février 2018. Si le drone pèse plus de 250 grammes, une immatriculation est nécessaire pour le piloter.

En pratique, avant l’utilisation d’un drone pour surveiller une toiture, le pilote doit s’assurer de l’intégrité générale de l’appareil. Après l’avoir démarré, il faut lui faire prendre de la hauteur en respectant les limites imposées par la loi. Le drone doit faire des allers-retours pour mieux quadriller la toiture à inspecter dans le but d’optimiser la prise de vue. En revanche, il est interdit de faire voler le drone au-dessus d’un espace public en agglomération et de survoler les sites sensibles ou protégés.

Les caractéristiques exploitables du drone

Les drones présentent diverses fonctionnalités qui permettent aux professionnels du bâtiment de relever les caractéristiques de la construction à inspecter. Certains modèles sont dotés d’une caméra professionnelle qui permet de capturer des images de la toiture en ultra haute définition et de détecter avec précision les éventuels défauts. Il existe également des drones dits thermiques, équipés d’une caméra infrarouge qui va établir la thermographie aérienne d’une toiture. Concrètement, le dispositif va mesurer la température d’une maison, d’un immeuble ou d’une autre construction, pour évaluer la chaleur qui s’échappe de la toiture, mais aussi détecter d’éventuels défauts d’isolation.

Les avantages d’un drone pour vérifier sa toiture

La sécurité est l’atout majeur d’un drone. Il vaut mieux perdre un drone que perdre une vie humaine lors des travaux d’inspection d’une toiture. En effet, cette technologie va totalement supprimer un des principaux risques inhérents à ces travaux : la chute.

En fonction des zones à inspecter, le recours à du matériel comme un échafaudage ou une nacelle peut s’avérer onéreux. Le drone permet alors de procéder à l’inspection d’une toiture à moindres frais.

La manœuvrabilité d’un drone représente véritablement un avantage, car il n’existe quasiment pas de zones impossibles à visualiser, rendant le diagnostic exhaustif.

Article précédentComment se procurer des pièces pour une voiture qui ne se fabrique plus ?
Article suivantComment se débarrasser des cochenilles et des autres insectes nuisibles naturellement ?